DIY : Réaliser une table, un banc avec 2 caisses en bois

Table basse dans le salon

C’est très simple et réalisé en moins de 3h ! La seule difficulté que vous rencontrerez est de trouver le plateau de la bonne dimension pour ne pas avoir à le couper. En l’occurrence, j’ai trouvé dégoté une étagère en bois issue d’une vieille armoire en guise de plateau. In fine, ce long meuble d’appoint, d’1m15 de long sur 40cm de largeur peut servir aussi bien de table basse de salon que de banc pour se déchausser dans une entrée par exemple.

Table basse : matériel nécessaire

Le matériel :

  • 2 caisses à bouteilles, ici le modèle centenaire
  • une visseuse et des vis à bois (3,5 x 16 et 3,5 x 20mm)
  • un marteau et des pointes ou clous (2,4 x 50mm selon l’épaisseur du plateau)
  • une ponceuse, de l’abrasif 80 à 120
  • 1 à 2 pinceaux
  • du dégriseur bois

en option :

  • de la peinture acrylique
  • du vernis incolore
  • 6 petites roulettes
Table basse : ponçage

Il peut être nécessaire de poncer vos caisses avec du papier abrasif de grain moyen à fin. Il s’agit d’ôter les éventuelles aspérités, poussière et de les lisser. De même pour la planche qui servira de plateau s’il s’agit d’une récup, comme ici, l’étagère d’armoire.

Table basse : dégriser le bois

Si le bois est grisé et que vous ne souhaitez pas conserver cet aspect, utilisez un gel dégriseur. Il s’applique, avec des gants, au pinceau sur surface humide. 10mn après, vous frottez avec une brosse en nylon.

Table basse : séchage

Il faut absolument bien rincer vos caisses et votre planche après l’utilisation du dégriseur. Laissez sécher au soleil si possible. Ils retrouvent une couleur bois naturel.

Table basse : visser

Pour assembler vos 2 caisses en longueur, vissez 2 à 2 les montants en les serrant bien l’un à l’autre. Prévoyez une longueur de vis suffisante mais pas blessante (elles ne doivent pas dépasser de l’autre côté). Ici, 4 vis à bois de 25mm de long ont fait l’affaire. Vous pouvez repeindre l’intérieur de vos casiers (j’ai choisi en noir dans un style indus).

Table basse : clouter

Munissez-vous de pointes (6 d’une longueur de l’épaisseur du plateau + 1 à 2cm environ) et d’un marteau. Visez juste : il faut que le clou traverse votre plateau et se positionne dans le bois des caisses, de préférence dans les tasseaux les plus épais.

Si vous préférez un plateau rabattable, vous fixerez plutôt des gonds à l’arrière des 2 caisses et sous le plateau.

Table basse : ajout des roues

Vous le voulez mobile ? Retournez l’ensemble et vissez de petites roulettes aux 4 extrémités avec vos vis en 3,5 x 16 mm. Au centre, je n’en ai fixé que 2, à cheval sur les deux caisses pour les réunir et économiser 2 roues supplémentaires (bien qu’elles soient peu onéreuses, 1,20 euros pièce).

Table de salon

Pour la finition, vous pouvez cirer, huiler, vernir le bois et/ou vitrifier le plateau. Ce sont ces 2 dernières options que j’ai retenues. Dans une entrée, un couloir, contre un mur, ce petit meuble bien pratique vous permettra de vous déchausser (et d’insérer vos tennis souples, chaussons, chaussures d’enfants dans les cases). Au salon, il se transformera en bout de canapé, en large table basse. Vous y rangerez alors vos bouteilles ou vos magazines roulés !

Anne-Laure Sizun

A propos de l’auteure de cet article :

Anne-Laure Sizun, blogueuse Barbatruc et Récup

Crédit photos : Le Meuble du Photographe / 1001 Caisses.fr

Laisser un avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *